• J'ai testé paint avec l'aide de mon fils, et je suis arrivée à ce résultat! J'aurais voulu transformer cette photo en carte postale, mais les marges sont trop petites, et les petites photos seraient rognées , trop dommage!!

    Sigebert


    2 commentaires
  • PortraitsLors de la nuit des musées, j'ai pu assister à un concert très intéressant et insolite. Le musicien Philippe Asselin faisait sonner ses gongs et tams dans la  salle de travail à Lewarde, là où autrefois, le charbon fut trié.   Portraits"Depuis longtemps j'ai le désir de faire résonner ces gongs dans des espaces naturels, des forêts, des champs, des montagnes mais aussi des espaces de travail qui connaissent la percussion: usines sidérurgiques, textiles, automobiles qui ont fait  la richesse de notre région ... que ces sons dialoguent avec les lieux forts de notre territoire. J'espère pouvoir partager cela avec les habitants de ces sites naturels et industriels."(Ph. Asselin)

    PortraitsNous, les spectateurs, auditeurs,  avons assisté en petits groupes, ce qui donnait un charme supplémentaire et le contact était quasiment vibrant.Philippe Asselin tournait dans son installation, courrait et travaillait à corps ses instruments, des sons graves, aigus, en continu, silence abrupt - génial!

     

    Portraits

    Le plus touchant était le chant de Lobsang Chonzor qui chantait en tibétain, après les gongs et dans leurs silences ...

        Portraits

     

     

     

     Lobsang est né en Inde, dans une famille de réfugiés tibétains. Ayant étudié sa langue d'origine, les traditions, la dance  et  la musique tibétaines , il est parti à l'étranger pour les faire connaître, le voilà à Valenciennes où il travaille à l'Espace Pasolini - Théâtre International.

     

    Il me faut de la patience pour découvrir comment je peux partager ma petite vidéo que j'ai enregistré à Lewarde, Geduld, nur Geduld ...

    Portraits 

     


    votre commentaire
  • Au printemps, on le voit plus souvent dehors, comme ici en bonne compagnie d'un lapin précurseurPortraits  Portraits


    votre commentaire
  • au fil des joursJ'ai eu l'occasion de voir et écouter Françoise plusieurs fois live on stage, à Arleux et Douai au café équitable. C'étaient des concerts plutôt intimistes, on se sentait entre amis. Les chansons sont raffraîchissantes, les paroles recherchées et littéraires,et j'adore la musique qui accompagne, la harpe, la guitare, c'est doux et beau!

    Depuis, Françoise a chanté à Paris, elle a enregistré deux CD, Palimpseste et De Haan.

    diaporama de Palimpseste , les photos de Delphine Lermite

     


    votre commentaire
  • au fil des jours

    Ce matin, affrontant le froid et la glace sur la voiture, mais extrêment motivés, nous sommes allés voir les dessins d'Emir qui vit et travaille à Douai.

    L'exposition avait lieu à l'Ecole d'Art de Douai, lieu magique pour ceux qui aiment regarder avec patience.  

    L'artiste, d'origine bosniaque,  paraît paisible, mais ses dessins reflètent les horreurs de la guerre et  l'enfance brisée.  "la haine engendre" , un livre que vous pouvez regarder dans la

    visite virtuelle des oeuvres d'Emir

    exprime le message avec beaucoup d'émotions, je trouve. au fil des jours       au fil des jours

     

    au fil des jours

     Contraste bienvenu:

    Comme la mère de l'artiste prenait bien soin des visiteurs, nous avons pu goûter des gateaux faits maison, et  c'était succulent. Merci Madame, merci Emir !

    au fil des jours


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique